AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 maison Laleu à vendre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tibanem
Nouveau Membre


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 57
Localisation : la Rochelle
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: maison Laleu à vendre   Ven 21 Nov 2008, 15:27

Bonjour
Ma maison est toujours à vendre .
C'est une maison 5 pièces, avec trois chambres parquettées à l'étage, une penderie de bois faite sur mesure, une salle de bain.Au RDC un séjour de 32 m2 , un bureau , une cuisine indépendante et un joli patio coloré et ensoleillé .Un garage, une remise indépendante et une place de parking exclusive .
La chaudière récente est une Frisket, la toiture en bon état, double vitrage, PVC ,charpente metalique.
Maison de ville située sur une place calme et arborée, toutes les fen^tres donnent sur cette place.Tous commerces de proximité, écoles
bus de ville , à cinq minutes du centre ville, et du pont de l'Ile de Ré.
Lumineuse, facile et agréable à vivre elle fait une surface de 95m2.
PRIX sans frais d'agence : 266 000 euros ,
laissez moi un message je vous répondrai avec plaisir
A bientôt sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
comlebonheur
Membre Officiel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 49
Localisation : Aytré
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Sam 22 Nov 2008, 03:11

C'est un prix de l'année dernière, de cette année ou de l'année prochaine ? Au rythme où l'on va le prix de l'immobilier s'effondre -20% cette année et certains pensent à du -30% à -50% encore pour l'année prochaine.

Crise + banquier frileux = acheteur refroidit

Pas plus tard que cette semaine un superbe appartement refait à neuf de 75m2 sur le vieux port proposé à 155.000 c'est fou comme les prix baissent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-com-le-bonheur.fr
l'ancien
Membre Officiel


Nombre de messages : 251
Localisation : la rochelle
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Dim 23 Nov 2008, 12:47

comlebonheur a écrit:
C'est un prix de l'année dernière, de cette année ou de l'année prochaine ? Au rythme où l'on va le prix de l'immobilier s'effondre -20% cette année et certains pensent à du -30% à -50% encore pour l'année prochaine.


l'année prochaine 50 % de moins que cette année ou que l'année dernière Question

200000 à 20% : 160000
160000 à 50 % : 80000

Quelle Chute !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
comlebonheur
Membre Officiel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 49
Localisation : Aytré
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Dim 23 Nov 2008, 18:41

ça serait par rapport à cette année. Le professionnel de l'immobilier que j'ai rencontré me disait qu'il valait mieux accepter une offre basse actuellement pour être certain de vendre son bien. 2009 lui semble sombre surtout si les banquiers ne prennent pas leurs responsabilités en matière de financement.

A ce propos, perdre plusieurs centaines de million d'Euro en bourses ne les effrayent pas alors que remplir leur vrai rôle de banquier vis à vis de l'investissement oui. Alors qu'ils prennent une garanti sur le bien Cool . Nous sommes en droit de réclamer une refonte du système bancaire pour que le financement des biens soit un devoir et très majoritaire par rapport aux investissements boursiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-com-le-bonheur.fr
tibanem
Nouveau Membre


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 57
Localisation : la Rochelle
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Lun 24 Nov 2008, 13:10

comlebonheur a écrit:
ça serait par rapport à cette année. Le professionnel de l'immobilier que j'ai rencontré me disait qu'il valait mieux accepter une offre basse actuellement pour être certain de vendre son bien. 2009 lui semble sombre surtout si les banquiers ne prennent pas leurs responsabilités en matière de financement.

A ce propos, perdre plusieurs centaines de million d'Euro en bourses ne les effrayent pas alors que remplir leur vrai rôle de banquier vis à vis de l'investissement oui. Alors qu'ils prennent une garanti sur le bien Cool . Nous sommes en droit de réclamer une refonte du système bancaire pour que le financement des biens soit un devoir et très majoritaire par rapport aux investissements boursiers.


Alors qu'attendons nous pour le prendre ce droit?
J'entends deci delà , de forum en forum des citoyens tous devenus en l'espace d'un automne experts en bourse, professionnels de l'immobilier,docteurs en économie et autres Madame Soleil de la crise et des moyens de s'en sortir .
Tandis que les bourses tourneboulent, que les traders s'encocaînent u peu plus , que les G20 nous la jouent sorciers sans baguette magique, nous forumeurs , ayant un avis sur tout nous hurlons à la face de la finance mondialisée et de leurs complices, les Etats, que nous avons le droit de leur demander de comptes .
Plaisanterie je suppose , catharsis commode que les puissants utilisent pour y poser leur séant .Une fois nos avis avisés déposés et envoyés à la face du monde virtuel qu'il est confortable de se vautrer dans ce canapé et se repaître des nouvelles machouillées par notre bien aimée télévision , certains d'avoir fait avancer le monde , convaincus d'avoir brillé de lucidité politique et économique , .Un clic dans un forum suffirait , le rêve non ?
Alors qu'attendons nous ? Je ne vois personne dans les rues pour clamer haut et fort ce que je lis sur tous les forums , que n'écoutons nous ces conseils avisés de tous ces nouveaux experts en tout et rien ?
Mille fois par jour j'entends et je lis les mêmes commentaires, les mêmes colères, les mêmes analyses toutes aussi fantaisistes les unes que les autres, l'essentiel étant d'avoir donné son avis et d'avoir eu le sentiment du pouvoir de l'expression démocratique .A peine une sensation comme dirait la chanson .Et ensuite ?
Moi , experte en rien , mais ayant un avis sur tout , je n'ai pas de solutions, je suis comme des millions d'hommes et de femmes ,chahutée par les sursauts de l'économie et de la politique, je me révolte dans mon coin de salon, bien consciente malgré tout de mon incapacité et de ma paresse intellectuelle à vouloir prendre les choses en main , ou de moins à essayer de réflêchir avec d'autres que moi-même seule avec mon PC au comment faire pour s'en sortir. Au comment s'y prendre pour que ce monde soit un peu moins moche .La dette que nous avons est celle que nous avons laissée à nos enfants : nous avons tous , collectivement contribué à ce merdier dans lequel nous tentons de survivre, au bord de l'asphixie : responsables par nos choix politiques, nos choix de vie et de consommation , responsables d'avoir oublié que mandater des responsables politiques ne nous exonerait pas de cette responsabilté .Si l'avenir peut sembler sombre aux yeux d'un agent immobilier , parce que les banquiers ne prendraient pas leurs responsabilités en matière de financement , je ris jaune : et la responsabilité des propriétaires et agents immobiliers ?Maintenant ils nous la jouent prudents, raisonnables et veulent nous donner des leçons d'anti capitalisme ,pointant d'un doigt vengeur les vilains spéculateurs privés qui voudraient vendre leur logement pour en acquérir un autre .Quand je pense que ceux-là même qui se sont goinfrés de la bulle immobilière qu'ils ont SCANDALEUSEMENT gonflée se posent en spécialistes de la crise et se défaussent sur leurs complices de toujours : les banquiers,les particuliers , les politiques .MARCHANDS MENTEURS UN JOUR MARCHANDS MENTEURS TOUJOURS .
J'ai une maison à vendre , c'est mon toit pour ne pas avoir froid l'hiver .Je ne suis pas dans une logique de spéculation , cette maison je la tiens de mes parents qui ont fait le choix de me mettre à l'abri moi et mes filles .C'est un cadeau qui m'a été fait j'en suis consciente , d'autant plus consciente que salariée au smic je n'aurais pas eu les moyens de me loger correctement et que je n'ai pas les moyens de me payer une location dans la ville où je suis mutée .Consciente de cette chance , toute relative quand même , je peux admettre votre ironie et votre morgue: y'en a que la crise réjouit ne les privons pas de cette petite joie stérile .Si je dois baisser le prix de vente ce n'est pas un problème , du moment que que cette vente me permette de me loger décemment à Marseille .Si je n'arrive pas à vendre mon logement eh bien tant pis , je n'en ferais pas une maladie , ma vie sera plus inconfortable c'est tout .Une plus value n'est pas un préalable dans mon acte de vente .Je veux un toit contre un autre toit c'est tout , c'est simple , carré .Mais je ne tiens pas à améliorer l'ordinaire de tous les charognards attirés par l'odeur de la crise , agences immobilières ou particuliers , embusqués guettant la panique qui envahit des vendeurs angoissés à l'idée de ne pas pouvoir vendre leurs biens .
Maintenant , conseillers avisés , si au fait de l'estimation immobilière car conseillés par un agent immobilier gage d'impartialité , donnez moi une estimation , vous me rendrez service et me ferez gagner en temps et en désillusions .C'est un forum d'échanges non ?
Une seule chose est certaine : en janvier je pars dans le sud , ma maison vendue ou pas .Si elle ne trouve pas preneur, je la laisserais ouverte à des squatteurs sans en appeler aux forces de l'ordre .Au moins la crise aura t elle servi à loger des personnes qui ne peuvent pas ou ne peuvent plus s'offrir ce luxe inoui .Quant à moi je squatterai Rue de la République à Marseille , il y a des centaines d'appartements vides qui Lehman et Brothers et consort n'ont pas pu refourguer aux riches bobos marseillais qui devaient remplacer les pôvres de marseille qui en avaient été chassés pour permettre à ces investisseurs de se mettre pleins les Paradis fiscaux .La crise me permettra de penser autrement et de vivre différemment c'est déjà çà et je n'aurai pas tout perdu .Voilà jaurai gagné cette plus value là et c'est pas si mal .Quant à ma maison , elle restera sur la place arborée quelques temps encore ;mes deux filles trouveront toujours un toit pour s'abriter quand la bise sera venue .
ciao
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lucifer
Super Rochelais


Féminin
Nombre de messages : 711
Date d'inscription : 05/04/2006

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Lun 24 Nov 2008, 15:51

j'ai pas tout suivi mais bonne route ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tibanem
Nouveau Membre


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 57
Localisation : la Rochelle
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Lun 24 Nov 2008, 17:34

lucifer a écrit:
j'ai pas tout suivi mais bonne route ...

en tout cas Merci gentil diable , la route sera bonne tout bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
comlebonheur
Membre Officiel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 49
Localisation : Aytré
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Mar 25 Nov 2008, 13:49

Un toit pour un toit, c'est l'idéal. Ma remarque est plutôt non éclairée. Juste un constat entre discussion, annonce immobilière et forums deci delà.

Ce que je sais, c'est que le marché en 10 ans a été surévalué. Et c'est bien la faute aux agents immobiliers et un public acheteur très aisé. Aujourd'hui les acheteurs d'hier ne sont plus, reste les moins fortunés qui auront du mal a financer leur rêve.
Les prix au m2 que nous avons aujourd'hui sont des prix au M2 en Fr il y a encore moins de 10 ans. Il est donc normal, en cas de crise, à retrouver un schéma Offre/Demande plus raisonnable et raisoné. D'où des offres avec un prix en baisse tout aussi spectaculaire que la hausse.

Il y a fort à parier que quelques propriétaires pensant ne pas vendre au prix où ils ont acheté leur bien, le loueront. Ainsi, l'offre locative va également augmenter. Nous allons voir également un prix de loyer baisser.
Ainsi, le coût de la construction va également en prendre un coup. Moins d'acheteur, moins de locataire... aurions nous trouvé dans cette crise une solution à la pénurie de logement sur La Rochelle ?

Je trouve la discussion intéressante car actuellement le SCOT (Schèma de COhérence Territoriale) est dans sa phase de concertation. C'est le moment de nourrir la réflexion pour les 10 à 15 ans sur le devenir du logement.
J'en profite donc pour m'écarter un peu du sujet. Devons nous densifier les habitats afin de bénéficier d'un espace naturel (nos campagnes, nos marais, nos quelques arbres, etc...) ou au contraire grignoter le paysage au profit d'un habitat individuel pour un confort individuel, au risque de voir nos agriculteurs et éleveurs expropriés ? Adieu Vaches, Moutons et chèvres, balade en campagne...


Bref, Tibanem, je te souhaite beaucoup de courage, vendre un bien familiale est difficile car il y a beaucoup d'affectif dedans, beaucoup de souvenirs.
Marseille est une autre vie, un autre port d'attache avec pour ceux que je connais qui y ont vécu beaucoup d'affections. J'ai le sentiment que Marseille c'est un peu La Rochelle mais en plus gros. Wink Bonne route tout bon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-com-le-bonheur.fr
flocon
Super Rochelais
avatar

Féminin
Nombre de messages : 748
Age : 54
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/08/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Mar 25 Nov 2008, 14:43

Le contexte permet - ou pas - de saisir des opportunités. Il est sûr que celui qui est contraint de vendre en ce moment n'est pas favorisé (surtout ceux qui ont acheté quand les prix plafonnaient).
Je ne vais pas pleurer sur les fermetures des agences qui ont gentiment entretenu la compétition et les hausses des tarifs immobiliers. Sauf que cela fait de nouveaux employés chômeurs et ça c'est toujours triste. Un employé d'agence immobilière me disait que tout récemment, le départ de certains britanniques s'amorçait : entre les frais de transports et la crise chez eux qui a le même résultat qu'ici, ils renoncent à leur désir d'investir en France ou cherchent à revendre leurs biens. Si ce phénomène est réel et prend de l'importance, cela permettrait déjà à plus de résidents locaux de trouver à se loger.

comlebonheur, lorsque tu évoques le choix immobilier pour les lustres à venir, est-ce au niveau local, ou plus global ?

Être propriétaire de son petit habitat individuel est le rêve de beaucoup. Pourtant, certains propriétaires renoncent à cet état et des locataires n'en veulent pas : trop de contraintes en cas de co-propriétés, le souci de la gestion en cas de problème (pour le locataire : un coup de fil, un courrier et le problème est déposé aux pieds d'un autre), manque de disponibilité dû à l'âge, l'état de santé, aux activités professionnelles... Désir de mobilité géographique et financière sans être lié à un pied à terre...

Dans le sud du département, une famille d'agriculteur, ne pouvant plus vivre de ses terres (cela fait des années qu'en plus de leur statut d'agriculteur, le couple travaille à l'extérieur comme employé), ne cherche qu'à les vendre et en retirer un petit bénéfice en passant par l'immobilier. Ce qu'ils ont déjà en partie fait, arrachant leurs plants de kiwis par la même occasion. Ça fait belle lurette qu'il n'y a plus de vaches, chèvres et cochons. Quand j'étais enfant, de chez ma grand-mère, on avait le choix, à pieds avec nos petits bidons, entre trois fermes pour aller chercher le lait. Aujourd'hui, plus de vache nulle part aux alentours et le lait ne se trouve qu'à l'épicerie.
Alors, est-ce l'immobilier qui grignote les campagnes ? Ou une désastreuse politique agricole qui vide les campagnes de leur sens premier ? Une conjonction des deux ?

Oups, on squatte pas mal ce post. Désolée Tibanem.
Bonne installation pour tes enfants et toi dans un nouvel environnement. Et bonne chance pour la vente de ce bien dans un contexte peu favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flocon17.com/
tibanem
Nouveau Membre


Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 57
Localisation : la Rochelle
Date d'inscription : 24/09/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Mar 25 Nov 2008, 18:55

flocon a écrit:
Le contexte permet - ou pas - de saisir des opportunités. Il est sûr que celui qui est contraint de vendre en ce moment n'est pas favorisé (surtout ceux qui ont acheté quand les prix plafonnaient).
Je ne vais pas pleurer sur les fermetures des agences qui ont gentiment entretenu la compétition et les hausses des tarifs immobiliers. Sauf que cela fait de nouveaux employés chômeurs et ça c'est toujours triste. Un employé d'agence immobilière me disait que tout récemment, le départ de certains britanniques s'amorçait : entre les frais de transports et la crise chez eux qui a le même résultat qu'ici, ils renoncent à leur désir d'investir en France ou cherchent à revendre leurs biens. Si ce phénomène est réel et prend de l'importance, cela permettrait déjà à plus de résidents locaux de trouver à se loger.

comlebonheur, lorsque tu évoques le choix immobilier pour les lustres à venir, est-ce au niveau local, ou plus global ?

Être propriétaire de son petit habitat individuel est le rêve de beaucoup. Pourtant, certains propriétaires renoncent à cet état et des locataires n'en veulent pas : trop de contraintes en cas de co-propriétés, le souci de la gestion en cas de problème (pour le locataire : un coup de fil, un courrier et le problème est déposé aux pieds d'un autre), manque de disponibilité dû à l'âge, l'état de santé, aux activités professionnelles... Désir de mobilité géographique et financière sans être lié à un pied à terre...

Dans le sud du département, une famille d'agriculteur, ne pouvant plus vivre de ses terres (cela fait des années qu'en plus de leur statut d'agriculteur, le couple travaille à l'extérieur comme employé), ne cherche qu'à les vendre et en retirer un petit bénéfice en passant par l'immobilier. Ce qu'ils ont déjà en partie fait, arrachant leurs plants de kiwis par la même occasion. Ça fait belle lurette qu'il n'y a plus de vaches, chèvres et cochons. Quand j'étais enfant, de chez ma grand-mère, on avait le choix, à pieds avec nos petits bidons, entre trois fermes pour aller chercher le lait. Aujourd'hui, plus de vache nulle part aux alentours et le lait ne se trouve qu'à l'épicerie.
Alors, est-ce l'immobilier qui grignote les campagnes ? Ou une désastreuse politique agricole qui vide les campagnes de leur sens premier ? Une conjonction des deux ?

Oups, on squatte pas mal ce post. Désolée Tibanem.
Bonne installation pour tes enfants et toi dans un nouvel environnement. Et bonne chance pour la vente de ce bien dans un contexte peu favorable.

Pas de problème pour le squat , je vous expliquais que dans certaines circonstances j'y suis favorable , même très favorable .des logements y'en a à la pelle , vides depuis des années , appartenant aux institutionnels, aux ministères, à des entreprises qui les mettent à la disposition de certains de leurs cadres .J'en connais des beaux , dans des beaux quartiers et j'encourage ceux qui n'ont pas accès à la location parce travailleurs trop fauchés, étudiannts sans ressources suffisantes à investir les lieux .Je les connais ces squats de circonstances ou ces squat plus "politiques", les personnes investissent pour améliorer les espaces, se font mettre l'électricité et l'eau et entretiennent leurs logements en bon pères de famille .Logements précaires bien sûr , jamais à l'abri d'une expulsion .Une toute autre vision de l'économie et de la propriété et en cas de "guerre" économique et sociale, guerre de plus en plus sévère contre ceux qui ont le mauvais goût de ne pas être assez socialement corrects, ou qui sont économiquement défavorisés , les squats se justifient largement .Une autre façon de vivre la communauté : notre jeunesse est en train d'essayer , autrement , la vie ensemble .J'en connais qui cultivent leur petits jardins bio pour essayer l'autosuffisance alimentaire, qui se meublent chez "décharge municipale " qui rêflèchisse une autre voie : on nous a tellement asséné depuis la chûte du Mur qu'aucun autre mode de vie n'était désormais envisageable : au mieux nous passions pour de gentils rêveurs largués au pire pour des dinosaures bolchéviques .Mais aujourd'hui ?Les limites de ce système se font durement ressentir sur tous les plans : financier, économique, social , culturel,agricole et environnemental.Alors ?Perfuser les banques et autres organismes ?Pour une rechûte peut être mortelle cette fois qulques années plus tard ?
Moi je suis sidérée par l'agilité d'esprit, la sagesse et la maturité d'une certaine jeunesse qui a décidé de prendre son avenir en mains .
Voilà merci à tous pour vos encouragements et squattez squattez squattez encore ce post : vos interventions sont pertinentes interessantes , vivantes .
Bon c'est pas comme çà que je vais vendre ma maison mais je n'aurais pas perdu mon temps en vous lisant .
Bon SQUAT alors sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
comlebonheur
Membre Officiel
avatar

Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 49
Localisation : Aytré
Date d'inscription : 13/09/2008

MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   Mer 26 Nov 2008, 02:25

flocon a écrit:


comlebonheur, lorsque tu évoques le choix immobilier pour les lustres à venir, est-ce au niveau local, ou plus global ?



Aujourd'hui, plus de vache nulle part aux alentours et le lait ne se trouve qu'à l'épicerie.
Alors, est-ce l'immobilier qui grignote les campagnes ? Ou une désastreuse politique agricole qui vide les campagnes de leur sens premier ? Une conjonction des deux ?



Je situe au niveau de l'agglomération rochelaise. voir le site du SCOT


Le rapport entre élevage et céréale est de 1 à 4. La culture de céréales est devenu une source de profits et de spéculations au détriment des autres cultures ce qui fait que l'on arrache des vignes, des vergers pour laisser la place à un profit plus durable. Aussi, on peut très bien imaginer la disparition d'élevage bovin par exemple car 1 litre de lait acheté à l'éleveur 10 cents et revendu 5 à 15 fois plus en hyper, il y a de quoi être refroidi de travailler pour si peu.
Et comme les céréales sont subventionnées, qui en plus, bénéficient de l'image écologique avec les agrocarburants ça ne peut qu'accélérer le phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://c-com-le-bonheur.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: maison Laleu à vendre   

Revenir en haut Aller en bas
 
maison Laleu à vendre
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Rochelle Super Forum :: Le Logement à La Rochelle :: Ventes immobilières-
Sauter vers: