AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maisons de Retraite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TipTop
Administrateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4364
Localisation : La Rochelle
Loisirs : informatique, vélo, balades, voile...
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Maisons de Retraite   Ven 24 Oct 2008, 21:45

Mercredi soir, France 2 a diffusé Les Infiltrés, un reportage filmé en caméra-cachée par une journaliste qui s'est fait passer pendant plusieurs mois pour une aide-soignante. Le documentaire était censé montré "la maltraitance passive"
dont peuvent être victimes les résidants.

Voici un court extrait de "Maisons de retraite, du scandale à l'espoir" :


Les réactions outrées des internautes n'ont pas tardé à affluer:

. Un manque de moyen, un personnel qui fait de son mieux:
''On voit bien que vous n'allez pas souvent dans ces maisons de retraite... Comme bénévole j'y vais chaque jour et si les moyens étaient autres, les résidants ne seraient pas gavés comme des oies, lavés en 15 minutes... Le personnel sauf exception fait de son mieux mais les moyens sont insuffisants''
. Ne pas jeter la pierre aux aides-soignants. La solution existe, davantage de moyens, selon lionel:
"Je suis aide-soignant, j'ai fait des stages et j'ai bossé 4 ans en maison de retraite et malheureusement j'ai vu cela partout! Une aide soignante pour 35 malades, j'ai même fait des nuits où j'etais seul pour 56 patients. (...) En plus de la surcharge, il y a la pression des directions qui leur en met toujours plus sur le dos; En plus des soins de l'hôtellerie, du ménage, au bout d'un moment même le meilleurs soignants du monde pètent un plomb. Alors au lieu de vous indigner madame la ministre (...) que j'aimerais bien voir bosser dans des conditions pareilles, augmentez les postes! (...)"

. Des aides-soignants que l'on n'écoute pas assez:
"C'est vraiment le reflet de ce qui se passe ou se passait dans certaines maisons de retraite. Je peux en attester pour y avoir travaillé pendant plus de 20 ans. Je certifie avoir eu des remontrances du directeur pour 'avoir été trop gentille avec les résidants', avoir eu même un avertissement pour lui avoir dénoncé certains faits, mais à l'époque, même si on denonçait, nous n'étions pas écoutés, au contraire nous étions sanctionnés; les agents, aides-soignantes incriminées étaient les amies du directeur,"petites bouffes ensemble" et j'en passe!"

. Un infirmier, dénonce la pénurie dans la profession:
"Oui, les aides-soignants font le travail de l'infirmière: ils assument des pansements d'escarre parfois complexes (et potentiellement dangereux pour la personne atteinte), distribuent des médicaments sans vérifier leur prise ou connaître leur toxicité. Pourquoi et comment laisse-t-on faire? On laisse faire car il n'y a plus assez d'infirmières en France. Elles n'ont pas été formées en nombre dans les années 90 et, malgré l'ouverture en grand des écoles (nommées IFSI) récemment, les candidats ne se bousculent pas pour s'asseoir sur les bancs. La raison? Le salaire, bien évidemment, non valorisé depuis des années (Roselyne Bachelot a avoué qu'une augmentation des infirmières coûterait plus de 3 milliards à l'Etat et s'est contentée de louer...leur dévotion), la non-reconnaissance du diplôme (39 mois d'études reconnus Bac+2), l'effroyable explosion des responsabilités, liées au manque de médecin... mais surtout les conditions de travail, se dégradant lentement depuis une vingtaine d'années, de façon méthodique et organisée, si vous voulez mon avis. On pousse les gens à payer pour avoir du soin privé de qualité, en laissant se dégrader le soin public. C'est un choix politique. Comme aux Etats-Unis, en France, désormais et dans l'avenir, il y aura deux façons de se soigner: en sortant la carte bleue ou en sortant la carte Vitale. ''

Et vous, soignants, parents de résidants, comment avez-vous réagi à la diffusion de ce reportage Question

Avez vous constatés des faits similaires Question

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larochelle.superforum.fr
flocon
Super Rochelais
avatar

Féminin
Nombre de messages : 748
Age : 54
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/08/2008

MessageSujet: Re: Maisons de Retraite   Lun 27 Oct 2008, 11:25

Les soins aux personnes âgées sont extrêmement difficiles, plus encore quand un profond handicap ou grave maladie se greffe sur les soins "ordinaires"

Ma mère a passé trois ans et demi seule à veiller sur ma grand-mère en fin de vie, et est allée s'installer chez elle pour ce faire. La maison était isolée en plein marais vendéen, loin des commerces, services administratifs et autres. Deux étapes sont pénibles :
- la personne âgée s'estime encore valide et tient à préserver son indépendance, même si elle représente un danger pour elle même, et accessoirement pour les autres.
- la personne âgée muette, incontinente, grabataire.... nécessite un intense investissement moral mais aussi physique.

De l'opposition d'autorité à une totale servitude, en passant par les intermédiaires, une personne consciencieuse y laisse vite sa santé (ma mère y a laissé 20 kilos). Seule compensation, encore faut-il pouvoir se le permettre en dépit d'une prise en charge partielle de l'Etat : le relais de personnels compétents, deux fois par semaine, pendant quatre heures. Juste le temps de courir faire les courses du quotidien et les démarches nécessaires au suivi. Il y faut beaucoup de tendresse ou un solide sens du devoir pour tenir.

Je n'ose pas imaginer comment cela se passe lorsque l'on est pas en maison, mais en appartement, trop petit pour y intégrer le matériel éventuellement nécessaire : lit médicalisé, matériel de levage du patient...


Dans les maisons de retraite, l'affectif n'a pas sa place. On s'occupe d'étrangers, pas d'un parent. L'avantage est de limiter l'empathie et de briser le chantage relationnel issu de décennies de relations plus ou moins complexe.C'est aussi là le risque.
Mon père a été placé dans l'une d'elle voici un an environ. Rien à redire sur l'organisation de cet établissement. Encore heureux, puisqu'il s'agit d'une maison privée et onéreuse (vu qu'il n'y a pas de place et de belles listes d'attente dans le public). C'est propre et de multiples activités sont organisées chaque jour pour essayer de maintenir les capacités cognitives et motrices des clients. Il n'empêche que le personnel ne paraît pas surnuméraire (ça traîne pas dans les couloirs) et qu'il faut beaucoup de dévouement pour veiller aux soins d'étrangers dont certains ne manquent pas d'être tyranniques.
Même si l'on est formé, le corps et l'esprit sont fortement sollicités pour accomplir la tâche. J'avoue volontiers que ce n'est pas un métier que j'aimerais faire, je doute que je serais à la hauteur. Que du personnel craque je le conçois, que la hiérarchie ne fasse rien contre, surtout dans des établissements coûteux où les moyens financiers devraient être suffisants, est simplement inadmissible.
Les familles devraient toujours être attentives : ne pas visiter à horaire régulier, écouter le parent placé, le personnel et faire la part des choses aussi...
Mais bien sûr, il existe toujours des horaires d'intimité où il n'y a pas de témoins. On ne sait jamais vraiment ce qu'il se passe derrière la porte close d'un foyer. Il en est de même là. Le risque zéro n'existera jamais vraiment. Une personne en situation de faiblesse peut toujours être abusée d'une manière ou d'une autre, même sans malveillance. C'est peut-être ça le pire : le dédain ordinaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flocon17.com/
cougnesdans
Super Rochelais
avatar

Masculin
Nombre de messages : 911
Age : 60
Localisation : LR
Date d'inscription : 25/05/2006

MessageSujet: Re: Maisons de Retraite   Mar 28 Oct 2008, 14:49

Beau commentaire Flocon yes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dams
Membre Confirmé


Masculin
Nombre de messages : 61
Age : 51
Localisation : arles
Date d'inscription : 29/10/2006

MessageSujet: Re: Maisons de Retraite   Mer 29 Oct 2008, 09:41

je travaille dans un hopital dans le sud de la france que a une maison de retraite

il manque du personnel c'est pas un boulot facile de s'occupe de personne agé

en plus de tout ça la famille ne viens ja mais les voir aucun reconfort pour c'est personne

l'affectif compte beaucoup mais le personnel na pas le temp et pas les moyens

a+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
flocon
Super Rochelais
avatar

Féminin
Nombre de messages : 748
Age : 54
Localisation : La Rochelle
Date d'inscription : 21/08/2008

MessageSujet: Re: Maisons de Retraite   Mer 29 Oct 2008, 10:56

dams a écrit:
en plus de tout ça la famille ne viens jamais les voir aucun reconfort pour c'est personne
l'affectif compte beaucoup mais le personnel na pas le temp et pas les moyens
a+

Il est vrai qu'il existe des familles indignes - mais aussi des vieillards indignes qui savent (et ont toujours su) très bien tout seul faire le vide autour d'eux. Il existe de tout.

Je tenais à préciser un point qui ne manque pas de poser problème. Une personne dépressive devant être internée ou une personne âgée devant être placée, doit l'être dans sa région. Je trouve aberrant ce système de régionaliser tout, de mettre tous les citoyens dans des petites boîtes avec une étiquette bien précise.

Mon père s'est entêté à vouloir vivre seul. Puis, ne supportant pas son affaiblissement, a fait plusieurs TS (chez des amis en Bretagne et chez lui). Pour le placer en soins psychiatriques, il a été nécessaire à chaque fois d'aller le chercher et le ramener là où il avait son domicile légal. Que la famille soit à plus de 100 km et doive faire les trajets quels que soient ses moyens ne rentre pas en ligne de compte. En gros : on a le droit de péter les plombs mais uniquement là où on réside. Du grand n'importe quoi. J'espère seulement qu'ils passent quand même outre dans les cas de forcenés présentant un danger pour autrui.

Pour la maison de retraite : même punition. Vous êtes placé en fin de liste si la personne âgée n'est pas résident local. Or si celle-ci réside dans une région désertifiée et que les enfants, petits enfants... sont allés chercher du travail vers un centre plus actif, ils peuvent se retrouver à l'autre bout de la France. Il faut reconnaître que dans ce type de contexte, les visites fréquentes sont difficiles à organiser.

Je comprends les nécessités de gestion, mais il s'agit là non de gérer des réserves matérielles mais des humains, et la mobilité de notre société et tous les cas particuliers de chaque famille ne rentrent pas dans de jolies normes simplificatrices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.flocon17.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maisons de Retraite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maisons de Retraite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Rochelle Super Forum :: La Vie Pratique à La Rochelle :: Retraite-
Sauter vers: