AccueilPortailCalendrierS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 LIGNE DE FORCE, LIGNE DE FOND à l'Université de La Rochelle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
TipTop
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 4364
Localisation : La Rochelle
Loisirs : informatique, vélo, balades, voile...
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: LIGNE DE FORCE, LIGNE DE FOND à l'Université de La Rochelle   Dim 22 Jan 2006, 05:07

En un cycle de 3 rencontres, la chorégraphe et directrice artistique du CNN de La Rochelle présente des films et des vidéos qui correspondent à trois périodes de son parcours. Elle témoigne et donne des éclairages sur sa démarche artistique, en lien avec le contexte chorégraphique des époques traversées.
Renseignements : Ballet Atlantique – Régine Chopinot (BARC) - Centre chorégraphique national de La Rochelle, Chapelle Fromentin 14 rue du Collège - 17025 La Rochelle CEDEX 01. Tél. 05 46 41 17 75

Mercredi 8 février 2006, de 18h00 à 20h00 à l'Université des Lettres, Langues, Arts et Sciences Humaines (FLASH) 1 Parvis Fernand Braudel, La Rochelle– amphi 250A.
Entrée libre

_________________


Dernière édition par le Ven 10 Fév 2006, 12:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larochelle.superforum.fr
TipTop
Administrateur


Masculin
Nombre de messages : 4364
Localisation : La Rochelle
Loisirs : informatique, vélo, balades, voile...
Date d'inscription : 16/01/2006

MessageSujet: Re: LIGNE DE FORCE, LIGNE DE FOND à l'Université de La Rochelle   Ven 10 Fév 2006, 11:59

Régine Chopinot a écrit:
«Encore de la violence.» « Là, ça ne me questionne pas encore au bon endroit » « Saint-Georges » (1991) :Ma colère m'a quittée, c'est comme si je m'endormais. » « Avant ma pièce "Végétal" (1995), je rassemblais 3 000 personnes par spectacle, après seulement 1 000. Maintenant, c'est à peine 300... J'aime le succès mais j'avais des choses à faire. J'ai changé ma conception de la danse, les gens n'ont pas aimé. » « Cela faisait longtemps que je cherchais à exprimer de manière juste mon rapport avec la mort » « un tiers de mes danseurs sont morts du Sida. »(Source Sud Ouest Vendredi 10 février 2006)


Trop de violence, trop d'idées noires dénudées, très dures à encaisser spectacles après spectacles...
Il faut songer à remonter la pente Régine, faire table rase du passé et briller de nouveau.
Quand tu prépare une chorégraphie pense un peu à nous spectateurs…

Cordialement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://larochelle.superforum.fr
 
LIGNE DE FORCE, LIGNE DE FOND à l'Université de La Rochelle
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Rochelle Super Forum :: La Vie Culturelle à La Rochelle :: Danse :: Danse contemporaine-
Sauter vers: